accueil Madagascar, les forêts en danger

La déforestation est à Madagascar l'une des plus alarmantes du monde tropical. Dans le sud et le sud-ouest de l’île, la culture du maïs sur abattis-brûlis est la cause principale de la régression de la forêt qui s’intensifie considérablement d’année en année.
Des chercheurs se sont interrogés sur la possibilité d’une régénération de la forêt après l’abandon des cultures. Il semblerait que, contrairement à ce que l’on observe souvent en zone tropicale humide, le processus de déforestation, à l’origine d’une nette diminution de la biodiversité végétale, soit irréversible dans cette partie de la Grande Ile. La déforestation à Madagascar demeure parmi les plus préoccupantes du monde tropical. Bien que son coût écologique n'ait pas été entièrement évalué, quelques points peuvent d'ores et déjà être mis en avant. L’érosion de la biodiversité s’avère très élevée. La déforestation s’accompagne de la disparition de 75% des espèces végétales originelles, parmi lesquelles des espèces de grande valeur économique, exploitées comme bois d'œuvre ou utilisées comme plantes médicinales. Un fait d'autant plus alarmant que les forêts malgaches abritent la quasi totalité des espèces endémiques de l'île.

Protéger la biodiversité